Le 0 806 23 10 63

carteSTOP.png

 

Les violences sexuelles sont une problématique majeure et largement sous-estimée dans notre société, en termes de criminalité, de conséquences sur les victimes et de santé publique.

Le projet a pour visée la création d’un numéro de téléphone unique et non surtaxé, national, permettant d'évaluer et orienter si nécessaire les personnes attirées sexuellement par des enfants, vers les dispositifs d’évaluation et de soins adaptés.

Ce projet répond aux recommandations émanant des professionnels et des politiques impliqués dans la prévention des violences sexuelles et la protection de l’enfance.

En effet, le rapport de la commission de l’audition publique « Auteurs de Violences Sexuelles : prévention, évaluation, prise en charge », qui s’est tenue les 14 et 15 juin 2018 au Ministère des Solidarités et de la Santé préconise la création d’un numéro de téléphone unique pour les personnes souffrant de trouble pédophilique (proposition n°14).

La Mission Commune d’Information «Infractions sexuelles sur mineurs commises par des adultes dans le cadre de leur métier ou de leur fonction» du Sénat a par ailleurs auditionné un ensemble d’experts sur la question (dont la FFCRIAVS suite à l’audition publique sus-citée) et proposées en mai 2019 des recommandations parmi lesquelles la création d’une structure dédiée à l’écoute et l’accompagnement des personnes pédophiles afin d’éviter tout pas-sage à l’acte (proposition n°10).

Depuis novembre 2019, ce projet innovant s’inscrit dans les piliers « Protection de l’enfance » et « Lutte contre les violences faites aux enfants » du Pacte pour l'enfance promu par Adrien Taquet, secrétaire d'état chargé de la protection de l'enfance..

Numéro unique.jpg

Téléchargez la plaquette du projet en cliquant ici.

Téléchargez le dossier de presse complet en cliquant ici.

Téléchargez l'affiche de communication tout public en cliquant ici.

Téléchargez la carte postale diffusable pour communication au sein de vos structures à destination de vos usagers et patients en cliquant ici.