picto bulletinBulletin hebdomadaire de la documentation : du 1er au 05 février 2016

Les documents ci-dessous sont disponibles en prêt auprès du centre de documentation CRIAVS de votre région :
pour plus de détails (résumés) consultez la base de données documentaire des CRIAVS ThèséAS

Vous avez lu un ouvrage pertinent, vu un film intéressant, entendu une émission surprenante ?
Partagez les en envoyant un email à contact@ffcriavs.org

Actualités de ThésèAS

Articles francophones

La prise en charge thérapeutique en centre pénitentiaire

GERMANI, Stéphanie. Le journal des psychologues N° 334, 01/02/2016, pp. 38-41

De « J’ai trompé ma femme ! » à « J’ai violé ma fille... »

CHAUFER, Adeline. Le journal des psychologues N° 334, 01/02/2016, pp. 32-37

Existe-t-il une spécificité de la clinique en milieu carcéral ?

CHAUFER, Adeline. Le journal des psychologues N° 334, 01/02/2016, pp. 28-31

Le psychologue en unité hospitalière sécurisée interrégionale

ABDELKADER, Marie-Laure. Le journal des psychologues N° 334, 01/02/2016, pp. 24

Aspects du traitement des abuseurs sexuels par une équipe hospitalière

COLLART, Pierre, DEPAUW, Yves, HEREMANS, Martine. Pensée plurielle N°4, 03/12/2002, pp. 147-159

Voir les nouveautés "articles francophones"

Articles anglophones

The impact of a sex offender treatment programme on the attachment styles of incarcerated male sexual offenders

GRADY, Melissa D., SWETT, Laura, SHIELDS, Joseph J. Journal of Sexual Aggression Vol.22 - N°1, 04/02/2016, pp. 123-136

Integrating risk, the Good Lives Model and recovery for mentally disordered sexual offenders

LORD, Alex. Journal of Sexual Aggression Vol.22 - N°1, 04/02/2016, pp. 107-122

Exploring the role of locus of control in sex offender treatment

McANENA, Caoimhe, CRAISSATI, Jackie, SOUTHGATE, Kelly. Journal of Sexual Aggression Vol.22 - N°1, 04/02/2016, pp. 95-106

Responding to youth sexual offending: a field-based practice model that “closes the gap” on sexual recidivism among Indigenous and non-Indigenous males

ALLARD, Troy, RAYMENT-McHUGH, Sue, ADAMS, Dimity, et al. Journal of Sexual Aggression Vol.22 - N°1, 04/02/2016, pp. 82-94

Comparison of non-sexual crimes committed by juvenile sexual offenders and delinquent youth in residential treatment in the USA

LEIBOWITZ, George S., AKAKPO, Tohoro F., BURTON, David L. Journal of Sexual Aggression Vol.22 - N°1, 04/02/2016, pp. 66-81

Voir toutes les nouveautés "articles anglophones"

Textes législatifs

* Texte adopté n° 673 - Société : lutte contre le système prostitutionnel

* Texte N°345 -  Protection de l'enfant 

TÉLÉ, RADIO, CINÉ : l'actualité

Télévision

Parents à perpétuité - Documentaire d'Anne Gintzburger (54 min)

Un crime reste un crime, et la mort d’un enfant ne se console jamais d’explications ou de demandes de pardon. Mais lorsque ce sont les mains d’un autre enfant qui donnent la mort, c’est comme si l’on repoussait encore plus loin les limites du supportable. Tout échappe à l’entendement.
Agnès avait 13 ans, elle est morte violée, torturée et brûlée. Matthieu avait 17 ans, il a prémédité l’assassinat de sa camarade d’internat au collège du Chambon sur Lignon (Haute Loire) en novembre 2011. Il est à ce jour le seul détenu de France condamné à la prison à perpétuité pour un crime commis lorsqu’il était mineur.  La voix des parents d’un enfant meurtrier est celle qu’on n’entend jamais, du moins quand ceux ci ont le malheur modeste. Sophie et Dominique sont des parents irrémédiablement marqués. La honte et la culpabilité ne les quittent pas un instant, mais ils sont debout. Parce que leurs filles de 17 et 11 ans ont besoin d’eux, et parce que Matthieu reste leur fils pour toujours.  À travers le témoignage inédit de Sophie et Dominique, ce film raconte et interroge le parcours d’un couple ne parvenant pas à sortir du gouffre où le crime de leur fils les a plongés. De ce fait, il convient d’enquêter sur cette tragique affaire pour analyser ce qui a précipité une jeune fille vers la mort et un adolescent en prison. Et comprendre aussi comment ce crime a été possible, en récidive. En effet, 1 an avant de tuer Agnès, Matthieu avait déjà violé une de ses amies d’enfance. Il avait été incarcéré 4 mois avant d’être remis en liberté. Face à la caméra, Sophie et Dominique se racontent et sortent de l’ombre pour la première fois, revenant sans complaisance sur tous les faits. De manière transversale, ce film interroge la parentalité. Que transmet-on à son enfant ? Comment l’aider lorsqu’on pressent qu’il perd pied ? Et que l’on est brutalement confronté à sa folie ? Peut-on, lorsqu’on est parent, pallier les défaillances des institutions ?  Peut-on continuer à soutenir et aimer un enfant meurtrier ? Et comment continuer à vivre avec les enfants qui restent, comment rester un couple dans cette épreuve terrible ? Voici l’histoire d’une femme et d’un homme ayant pris mille ans en l’espace de quelques années, ressassant le passé et redoutant le futur. L’histoire de parents ordinaires et bouleversants qui continuent de veiller sur leur enfant assassin, aujourd’hui – et enfin – soigné en prison pour une grave pathologie.

Samedi 6 février à 22H & Dimanche 7 février à 9H sur LCP-Public Sénat

 

Détenues -  Documentaire de Marie Drucker (60 min)

Plonger dans le quotidien de femmes en prison, telle a été la mission de Marie Drucker. La journaliste a en effet suivi pendant un an quatre femmes âgées de 30 à 60 ans condamnées à des peines lourdes (pour assassinat, notamment). Des femmes qui ont commis l'irréparable mais qui mènent un combat entre ces murs : se réconcilier avec elle-même, faire perdurer les liens familiaux, préparer leur sortie... Et survivre dans ce contexte. Pour parler de leur reconstruction, elles ont toutes accepté de se livrer à visage découvert.

Mardi 09 février sur France 2 à 23h

--
Fédération Française des CRIAVS
Tél : +33 2 35 63 56 37
CRIAVS Haute-Normandie
106 rue Lafayette
76100 ROUEN
email : contact@ffcriavs.org

Ne plus recevoir le bulletin
Conformément à la loi informatique et libertés du 06/01/1978 vous disposez d'un droit d'accès de rectification et d'opposition aux données personnelles vous concernant.